A l'aide...

Publié le par Ferlin

20100413 1206 c2 512

Je suis dispo, ce soir, et j'aimerais parler d'Amour, de la peur et de l'absolue nécessité de se donner à l'autre.

 

J'attends des commentaires et des échanges sur cela.

 

Merci d'avance.

Publié dans A côté

Commenter cet article

LLéa 21/03/2012 00:30


Bonsoir,


 


Merci a toutes et tous. :)


 


Ayé, tous et toutes ont posés leur jolie petite pêche d'amour. Le mot de la fin?


 


L' AMOUR, le VRAI AMOUR, c'est celui capable d'aller jusqu'a donner sa propre vie pour l'autre, pour les autres ...


 


Voila ... pas la peine de me répondre, je sais déja ce que vous allez répondre. :)


 


Grosses bises, Léa.

Ferlin 21/03/2012 00:45



M réponse est simple : Oui, se donner....


 


C'est la seule réponse.


 


Bisous Léa.



anne 21/03/2012 00:18


alors tu l'as déjà.


Homme heureux.

Ferlin 21/03/2012 00:44



Très heureux, oui. Très amoureux, ça rime...



anne 20/03/2012 23:53


Le jour où je saurai demander ça, je m'aimerai :


Je veux :


Je veux que tu m'écoutes sans me juger


je veux que tu me donnes ton opinion sans me donner des conseils


Je eux que tu me fasses confiance sans rien attendre


je veux que tu m'aides sans décider pour moi


Je veux que tu prennes soins de moi sans m'écraser


Je veux que tu me voies sans te projetter en moi


Je veux que tu m'embrasses sans m'étouffer


Je veux que tu m'encourages sans me pouosser


Je veux que tu me souiennes sans me prendre en charge


Je veux tu me protèges avec sincérité


Je veux que tu t'apptoches de moi sans m'envahir


Je veux que tu saches tout ce qui et déplait en moi


 Je veux tu que l'acceptes sans essayer de le changer


Je veux que tu saches que tu peux compter sur moi aujourd'hui


inconditionnellement.


 

Ferlin 21/03/2012 00:13



C'est ça, oui... Je suis sur le point de connaître ça Je le veux....



Rose 20/03/2012 15:31


Bonjour Ferlin,


Bonjour à tous,


Permettez moi de vous parler d’amour, un sentiment infini, un sentiment intence à diverses facettes….


Au Soleil, à Laurence, à Rose, à tous ceux en attente de l’amour, je précise, le Grand Amour, la rencontre de l’âme-sœur,


 


L’amour est un vaste sujet, j’aimerai vous parler de l’amour d’une femme qui souhaitait être translucide, totalement invisible… Cette femme avait beau se cacher on arrivait toujours à la
remarquer, ou qu’elle aille, quoi qu’elle fasse… Pourtant ce n’était pas faute de se cacher… Elle avait tout essayez, même de retirer de la peau pour passer innapercue et pourtant, et pourtant,
on la voyait, on l’utilisait, la maltraitait…


C’est l’histoire d’une femme qui a tellement l’habitude de souffrir que c’est en quelque sorte « normal » dans son hésistance


On lui a surtout appris à se méfier, à avoir peur, à se sortir de toute situation sans trop y laisser de plumes, entourée de murs, personne n’a accès à son âme encore moi à son cœur…


Un jour, arrive un voyageur, une âme sœur, de suite, elle le sait… Jeux de coquins, jeux de malins, divers tableaux se sont gravés dans sa mémoire, la jolie affaire, comment oublier, une fleur
lui est dédié, le myosotis, soit, « ne m’oublie pas » et c’est aussi la fleur de la séparation, mais le début du romantisme et de la séduction


Séduire, la femme brisée, sacret challenge, un effort surhumain, un graal invisible, une quête dont seul Dieu connaît l’issu…


Que d’effort, que de passion, que d’énergie dépensé, pour qui, pour elle ? la femme invisible ? vous savez celle qui ne supporte pas la lumière, celle qui se cache derrière des murs et qui
préfère souffrir en silence…


Elle n’était pas indifférente, elle était très touchée, très méfiante parce qu’il avait atteint son âme déjà depuis bien longtemps, elle voulait l’aimer sans qu’il le sache, à distance pour ne
jamais lui faire du mal, elle serait morte avec son secret, au fait, elle n’est pas libre…


Elle s’était engagée à souffrir jusqu’à la mort puisqu’elle s’était engagée…


Bien qu’engagée, elle priait : « pourquoi, je ne ressent pas un amour véritable, pourquoi suis-je triste, ce n’est pas ça l’amour, je sais très bien que ce n’est pas ça, montre moi le véritable
amour, je veux le connaître, je veux le vivre,... »


Attention à nos prières, attention à nos cris, nos pleurs et nos supplications, Dieu les entends tous !!!! Il m’a entendu, Il m’a exaucé, j’en suis TRES heureuse car c’est bien au-delà de toutes
mes espérances…


Mais alors, POURQUOI CETTE PEUR ????


Un long combat s’installe, la raison, la religion, les aspirations, la réalité, le virtuelle…


Le virtuelle a permis que la Rose (oui, Rose parcequ’à ce stade, une nouvelle créature à pris naissance, c’est une fleur qui va s’ouvrir peu à peu, TRES doucement, pas folle la guêpe…) ouvre peut
à peu ses pétales, patiemment le voyageur à attendu qu’elle éclose, je suis admirative de sa patience….


Il en a fallut du temps pour s’ouvrir, se découvrir, accepter de ne pas se voir, ce n’était pas facile, la femme méfiante à besoin de concret, de réelle et ce n’était pas encore le moment...


Il y avait trop de colère dans cette femme, un intrus vivait au sien de sa propre personne… elle avait tout fait pour l’enlever mais inlassablement, son amour devenait de plus en plus grand.


Plus elle voulait s’éloigner, le faire disparaître, plus elle en était amoureuse, infiniment amoureuse…


Epuisée par tout ces combats intérieurs, elle fini par décider de laisser cet amour vivre, s’épanouir et grandir, un sentiment d’apaiseme s’installe, elle ne le voix toujours pas… mais elle
l'aime, en fait, elle l'a toujours aimé, dès qu'il a plongé ses beaux yeux dans les siens...


Intervient un épisode de doute, une égratignure dans une hésistance sauf qu’elle a tellement subit de souffrances que petite ou grande une souffrance est une souffrance et si doute il y a alors
elle sait qu’elle ne pourra pas en survivre, le voyageur était là préssent malgré tout, il a réussi à lui tendre la main et dans un sursaut de « je souhaite vivre cet amour; un cadeau de la
vie », elle lui saisit la main qu‘il lui a tendu, bien sûr tout ceci est virtuel…


Au fils des mois, elle a fini par ouvrir son cœur totalement, oui maintenant, elle se sent libre d’aimer, d’être aimée, un sentiment doux et profond, un apaisement après des mois de lutte


Elle changera de demeur et alors ? Elle sera auprès de celui qu’elle aime…


De tout façon, ils ne sont qu’un depuis bien longtemps déjà…


Le désir de le voir n’est pas un besoin physique, c’est un désir de concrétisation, c’est le désir de le voir sortir du tableau et de vivre pleinement cet amour.


Depuis un an maintenant, quoi que je réalise artistiquement, son âme y est présente, quoi qu’il réalise lui-même, j’y vois ma préssence… c’est en cela que je peux dire que nous ne formons qu’un
depuis bien longtemps… Repousser la fussion ne permets que de renforcer notre amour… Nous sommes proche, très proche, nous ressentons la peine, la tristesse, le désir de l’autre…


Nous sommes artistes, nous imaginons nos corps, nous les avons déjà parcouru, sans aucun doute, l’amour nous habite et en ceci, c’est limpide.


Il a su approcher mon âme avant de me toucher, il a bien fait, il ne pouvait pas faire mieux, c’était la meilleure façon de m’atteindre.


Des démonstrations d’amour hors du commun, de la folie à mes yeux mais avec un beau sourire sur mes lèvres, j’étais très touchée, surprise aussi pourquoi tout ça, il est fou de m’aimer autant…
serai-je à la hauteur ?


Il n’y a pas de hauteur, nous sommes égo face à ce sentiment, nous sommes le reflet l’un de l’autre donc il aime comme j’aime, totalement, démesurément, c’est un don de soi, à qui sait en prendre
soin, et sur ce point, je n’ai aucun doute nous serons prendre soin l’un de l’autre… et ensemble nous feront plein de petits diamants qui reflèteront notre amour hors du commun.


A Ferlin,


Au soleil,


A Laurence,


A Rose,


A tous,


C’était l’histoire de la femme invisible en quête d’Amour


 


 


ps : parce qu'on ne le dit jamais assez, à celui que j'aime,


JE T'AIME INFINIMENT

Ferlin 20/03/2012 19:45



Belle histoire, Rose. J'espère pour toi que tout se réalisera.



olivier 20/03/2012 10:13


dimanche c'est telefoot

Ferlin 20/03/2012 19:41



Mouarf... Un jour à perdre la boule....