Génération X, génération Soleil

Publié le par Ferlin

20120116 045424 d7c2B

Génération Soleil car l'activité solaire n'a jamais été aussi forte depuis les années 60.... Nous avons été baignés, tous, par une forte activité solaire....

 

Mais ce billet est destiné aux générations précédentes, celles de la dernière guerre et juste après.

 

Vous savez, tous ces vieux connards qui veulent toujours vous griller la place dans les queues à la caisse des supermarchés.

Je leur dis toujours : " au cimetière, vous serez moins pressés"...

 

Faut dire que là, nous avons à faire à une génération de merde, dans toute sa splendeur.

 

Normal, le sperme descendu des miradors est, parait-il, assez corrosif...

 

 

Ca tombe bien, moi aussi.

 

 

 

Ne croyez pas que je sois plein de haine, ce n'est pas le cas.  Mais eux sont plein de suffisances et ils nous l'ont bien montré, ces bâtards de barbelés et de massacres.

 

Toujours à nous enfoncer, nous traîter comme des merdes, surtout ne jamais les dépasser. Alors que, déjà, en naissant, nous les avions dépassés, ces merdes.

 

Bin oui, dans un monde détruit, c'est facile de faire son chemin. Il suffit de collaborer, de faire le chien, et un os tombe à chaque coin de rue.

Et ils en sont fiers, ces moins que rien.

 

Et ils se goussent " Regarde comme ils sont dans la merde"....

 

Et ça vote Le Pen... Nourris qu'ils sont du conditionnement télévisuel.

 

Ce sont des tarés.

 

Je dis tout cela car je connais un certain nombre de personnes, dont je fais partie, largement handicapées par le comportement de ces gens là.

Lorsqu'on est enfant, il y a des choses qui marquent. Et ces gens là, messieurs dames, ne se sont pas privés pour nous détruire à la base.

 

Le crime contre l'humanité se déroule tous les jours, chez eux, contre leurs enfants.

 

C'est cette génération qui domine encore la société française actuellement. A tous les niveaux.

 

Qu'ils crèvent.

 

Vite.

 

 

 

 

Publié dans A côté

Commenter cet article

olivier lamarre 30/01/2012 15:34


je comprend j'ai aussi souvent cette sensation


+++

olivier 29/01/2012 11:01


salut Damien je ne pense pas que le message de Jesus soit originaire de Sumer.


je suis d'accord avec toi que les sumeriens étaient un peuple très évolué qui possedaient une grande mythologie revelé par leur prêtres à travers une religion.


si tu penses que l'homme est un esclave par nature, alors permet moi de te demander pourquoi crois tu aux messages de la Vierge qui affirme litteralement le contraire.

Ferlin 29/01/2012 18:30



Non, je ne pense pas qu'il soit esclave par nature mais qu'il est détourné à cette fin ( que sommes nous donc d'autre que des vaches à lait? )  Ceux qui tentent de se soustraire à cet
esclavage ont beaucoup de problèmes...



olivier 28/01/2012 20:29


Pour moi, ils ne les pervertissent pas, ils s'appuis sur leurs faiblesses et leurs défauts. c'est vraiment différent.


pour les religions je suis d'accord avec toi en ce qui concerne l'interpretation des textes, mais les textes restent accéssibles à tous le monde, même dans leur langue originelle.

Ferlin 28/01/2012 20:39



Etant donné qu je me bats depuis 20 ans contre le conditionnement, je vois ça comme une perversion, car c'est au plus jeune age qu'ils s'attaquent aux humains. Ce sont donc des faiblesses
"inventées" de toutes pièces.


Pour ce qui est des textes, ils sont tous issus des plus anciens connus, à Sumer. Et ils sont ignorés, en général, ces textes d'origine où les "Dieux venus du ciel" nous ont fabriqués dans des
bol d'argile, pour faire de nous des esclaves.


 


Rien n'a changé...



olivier 28/01/2012 14:51


la vérité dans les textes saints, c'est que la nature de la vie est soumise à des régles et que nous faisons partie de cette nature. la liberté ou la soumission n'est que le fait d'y adhérer ou
non, en acceptant ses lois même contraignante ou en les rejetant. la religion ne parle pas de liberté au sens politique, car la question ne se pose pas en ces termes.


ce que les religions disent, elles le disent clairement, il n'y a de liberté que dans la participation interieure au plan du royaume de Dieu, en dehors, ce sont ceux qui s'y refusent qui
cherchent un maître pour les guider, les émancipés.


je n'ai pas à défendre la religion ou non, mais au moins je doit reconnaître que l'idée fondamentale qui les determinent est exprimer clairement: la recherche de la liberté ne s'applique qu'à
l'esprit, dans l'esprit de Dieu, et pour l'elevation de soi dans le plan Divin,  en dehors, c'est peine perdue.


 les religions apparaissent totalitaires, une sorte de totalitarisme éclairée auquelles elles tentent de convraincre par le chemin de la raison.


c'est à mon avis le paradoxe que rencontre les gens comme nous issus d'une éducation athée basé sur la délivrance de l'homme par l'homme et de toute les idéologies qui en découle, et la pratique
autodidacte de la Foi en Dieu et de la difficile acceptation de la soumission à l'ensemble de ses Lois dont témoignent les textes.


si un jours les deux pensées trouvent l'unité, alors les termes de religions et de politiques n'existeront plus, et j'imagine que la vie sur terre sera bien différente de la nôtre aujourd'hui,
peut être pire ou mieux selon le moyen dans lequel s'effectue cette unité. pour l'instant nous sommes perdus dans la volonté de comprendre des croyances millénaires mal définies vers lesquelles
nous nous sommes redirigées car, pris de torpeur, nous avons à faire face à l'existence d'un mal presque surhumain qui domine le comportement de nos élites d'aujourd'hui. Et nous n'avons sous la
main que les différentes traditions que l'histoire nous à laissée pour le comprendre.


le problème avec les messages des prophètes, c'est qu'il faut tout prendre ou tout laisser. Pour l'instant

Ferlin 28/01/2012 19:18



Une poignée d'humains, s'ils sont vraiment humains, pervertissent les autres pour les exploiter ou les manipuler. Je pense que le véritable problème est là. Tout en découle, même les écrits
religieux..



jacoulecroquant 27/01/2012 21:08


Ah la tu me fais un gros plaisir. J’avais évoqué dans un lointain commentaire sur l’autre blog, mon histoire personnelle
dans un petit village du Sud Ouest. Je ne veux pas me complaire, sur cette mésaventure tragique dont le résultat aboutit à une diabolisation, une excommunication dans tous les sens du terme et un
déclassement social définitif, mais en porter témoignage à fin d’utilité. Ces blessures sont malheureusement définitives irréversibles même, un cœur d’enfant frappé ne cicatrise jamais sur cette
terre et ce qu’il y a de plus terrible encore c’est cette impossibilité où tu te trouves de ne pouvoir donner, créer, compatir vers l’autre, ce définitivement, ne pouvoir exercer sa potentialité
d’amour que tu définis très exactement comme la véritable démocratie. Le feu existe certes mais il sera toujours étouffé sous le boisseau. Cœurs blessés, cœurs brisés à jamais orphelins. Combien
de talents, de génies, de poètes, de musiciens, de mystiques jetés de la sorte au bord des routes de solitude. Ainsi s’inscrit et s’inscrira l’histoire de ce monde jusqu’au retour du tout
puissant père et de la consolation de l’enfant prodigue. J’ai traversé aussi une catastrophe majeure de l’après guerre le gigantesque avortement de 68……. Bien à tous.  

Ferlin 27/01/2012 21:56



Merci Jacou... Nous sommes peu nombreux, mais nous nous comprenons parfaitement. Peut être parce que nous sommes peu nombreux...