KP 8

Publié le par Ferlin

La tempête magnétique, nous l'avons vécue en direct, à été très violente.

 

C'est corroboré par les données, index KP 8, qui signale une forte tempête.

 

Kp.gif

 

Lors du dernier cycle solaire, j'ai vu des KP9... Donc, rien d'alarmant... Mais belle, très belle tempête, très réjouissante.

 

Merci à vous tous pour vos contributions et votre présence.

Publié dans Magnétosphère

Commenter cet article

laurent 11/08/2011 12:43



encore un tremblement dans l'atlantique les dorsales ont l'air de cracher; l'activité volcanique monte quand ca va craquer haie ! haie !!!!



jeanluc 06/08/2011 14:03



petit avis médical pour le mal de tronche solaire, prendre une feuille d'aluminium ménage en faire une triple épaisseur et placer ce casque  à la forme de la tête, en deux minutes sédation
totale  du mal de tête



elemflash sur 1261 06/08/2011 11:11



lol, y a meme des poetes ici ;)



neohamsa 06/08/2011 11:09



Est-ce que cela a un rapprt avec vénus ?



Ferlin 06/08/2011 11:31



Je pense que tout est relié et l'alignement qui approche nous promet, peut-être, de belles tempêtes solaire. Mais il se prépare assurément quelque chose de pas ordinaire...



Simsi 06/08/2011 10:21



Halalalala ... Hier, je suis monté dormir avec un sentiment de frustration énormissime. Pas d'aurore
boréale, pas de vision féérique de notre planète ni même personne pour partager ces moments si intenses et si intellectuellement homériques.  


Tant que la pression maximale pesait sur la magnétosphère, je n'avais, bien inhabituellement, pas mal au
cortex.


Je m'étais dis hier soir: "enfin une tempête solaire qui me foutra la paix... et quelle tempête mes aïeux.
pas du pipi de comète, non la vrai la belle, la téméraire. Celle qui vous rappelle que la coquille terrestre est flottante. Celle qui vous rend l'humilité perdue dans ce foutoire
humaniste.


Mais cette nuit, j'ai dormi, tant bien que mal, secouant l'oreiller de ma douce juste pour qu'elle sache
que je dormais mal.


Le réveil est douloureux. La longue agonie de la vague solaire me rappelle, ce matin, que je suis
tributaire, son esclave.


Levé avec une envie d'auto-décapitation... l'étau solaire me comprime le carcan cérébrale pour la xième
fois en autant de tempête solaire.


Depuis 7h30, je bouffe pilules sur cachets de produit chimique, dégradant chaque fois, un peu plus, mon
immunité à la bêtise humaine.


Un peu de répit ce soir, je serai en pleine campagne, jumelle à la main, espérant un ciel décrayé, tableau
noir effacé de ces bourgeons blancs qui nous minent le moral depuis 3 mois déjà. Je passe la tronchinette par la petite fenêtre de mon bureau et vois quelque coin bleu. Espérons les plus grands
ce soir.


Au cas où... on ne sait jamais, la nature pourrait avoir pitié de moi et me gratifier de ses merveille,
j'emporterai ma caméra, mes jumelles et un appareil photo.


Allez, sur ce, je ne pourrai pas suivre cette aventure devant le PC mais je suis de tout coeur avec vous en
ce moment magique.


A demain les amiraux.


 



Ferlin 06/08/2011 10:35



...Le temps est une catastrophe. Peut-être quelques trouées, à l'Ouest, la nuit prochaine... Il semble que le mois
d'août prenne le même chemin que celui de juillet. Courage, Simsi.