le satellite UARS s’abîmera dans le Pacifique (Mis à jour)

Publié le par Ferlin

0 h 58 TU +/- 7 heures : les dernières prévisions situent la réentrée du satellite UARS dans une fourchette de 14 heures entre ce soir et cette nuit. La chute devrait avoir lieu dans le sud ou le milieu du Pacifique.

uars_schematic.gif

Les surveillants des débris spatiaux du Center for Orbital and Reentry Debris Studies ont un peu précisé les prédictions sur la chute du désormais célèbre UARS, ce satellite sans carburant qui, à force de descendre, a commencé à rencontrer les hautes couches de l’atmosphère.

La chute, c’est-à-dire le moment où l’engin sera trop fortement freiné pour poursuivre sa route dans l’espace, aura lieu à 0 h 58 TU (temps universel) avec une incertitude de +/- 7 heures. La descente dans l’atmosphère se produira donc entre 18 h ce soir et 8 h demain, soit entre 20 h et 10 h en heure française.

Selon cette estimation, les débris du satellite toucheront l’océan Pacifique, au sud ou au milieu. On ne peut faire mieux : c’est la région la moins peuplée de la planète sur la zone concernée (entre 57° nord et 57° sud). C’est tout de même là que se situe la Polynésie…

 

Source

 

Les infos seront données en live, s'il y en a ce soir.

 

Mise à jour.

 

La trajectoire a changée :

 

Lire

Publié dans Actu cosmique

Commenter cet article

elem 24/09/2011 07:40



aeronomie


je remet ce lien, le document date un peu mais les remarques sont valables meme si la connaissance a augmenté .


Ainsi, le 13 mars 1989, un orage magnétique a causé la panne de générateurs au
Québec, coupant l’électricité à 6 millions de Canadiens et d’Américains pendant 9 heures. Le même
orage fit gonfler l’atmosphère terrestre, augmentant la friction sur des satellites, et ainsi fit monter leur
orbite ! La prévision des perturbations solaires –et partant des perturbations de notre monde
technologique – est le domaine d’une branche récente de l’astronomie : la météorologie de l’espace.


 



Ferlin 24/09/2011 20:13



Merci Elem. J'ai enregistré.



Zot 24/09/2011 07:23


:) merci a toi. Jvoulais faire mon intéressant. Bonne journée


Ferlin 24/09/2011 20:11



Elle fut très bonne, merci. J'espère que la tienne aussi.



Zot 24/09/2011 00:02


Ce n'est pas la gravitation qui est plus forte mais les frottements; dus effectivement au gonflement de l atmosphere ; qui ralentissent les satellites volants les plus bas lesquels finissent par
tomber.


Ferlin 24/09/2011 00:11



Oui, tu as surement raison... Je m'exprime très mal, ce soir, dans toutes les réponses.  Y a des jours, comme ça... Merci à toi pour cette précision.



Al198 23/09/2011 20:30


Apres uars c est rosat qui tombera en octobre avec a priori 1,6 tonne de debris restant et une chanve sur 2000 de tpmber en zone habitee. la cause de tout ceci est lactivitee solaire qui etend l
atmosphere et donc rattrape certain satellite.


Ferlin 23/09/2011 20:34



Oui, exact, l'atmosphère enfle sous l'effet de l'activité, donc, la gravitation est plus forte.  Vu le nombre de choses qu'il y a dans l'espace, ce explique peut-être le nombre de météorites
anormal, ces derniers temps.



Mutant 23/09/2011 20:21



Bonsoir


Résumé : La Nasa a les yeux braqués sur "UARS", ce satellite gros comme un bus qui devait retomber sur Terre vendredi soir. Si
la zone d'impact exacte n'est pas totalement déterminée, il semble que le satellite se dirigeait vers l'Italie.


http://videos.tf1.fr/jt-we/le-satellite-a-la-derive-risque-de-tomber-sur-l-italie-6727189.html



Ferlin 23/09/2011 20:32



Bonsoir Mutant.


Oui, il y a plusieurs versions, comme d'habitude. J'ai choisi la moins pire... Mais c'est à suivre...