Les cycles solaires

Publié le par Ferlin

Je voulais travailler un peu, mais j'ai trouvé une page très bien faite, sur le site Climatologie, que je recommande chaleureusement...

 

Le Soleil connaît quatre types d'activités qui sont plus ou moins importants suivant la durée de cette activité. Ces variations de l'activité solaire ont été étudiées d'après l'analyse du C14 (carbone 14). Cet isotope se forme par l'action des rayons cosmiques sur l'azote atmosphèrique. Plus le Soleil est actif plus le vent solaire empêche ces rayons cosmiques d'entrer dans l'atmosphère. Donc moins de C14 se forme.

  •  
    • LE CYCLE DE SCHWABE

Ce cycle solaire d'une durée de 8 à 13 ans soit une moyenne de 11 ans est le plus connu des quatre variations de l'activité solaire. C'est un amateur, Heinrich Schwabe (1789-1875) qui a découvert ce cycle en observant l'apparition des taches. Grâce aux satellites les astronomes ont pu mesurer directement le flux d'énergie émis par le Soleil durant les cycles les plus récents. Le flux diminue de 0,10 % du maximum au minimum de ce cycle. Mais cette activité solaire est plus ou moins importante suivant les trois autres cycles solaires.

Comme nous le montre le schéma ci-dessous l'évolution de la température suit l'évolution de la constante solaire. De 1645 à 1715, lors du minimum de Maunder, aussi bien la constante solaire que la température étaient basses. La constante solaire avait baissé de 0,25 %. Ceci c'est reproduit de 1795 à 1830 pendant le minimum de Dalton.

L'évolution de 1611 à 1980 de la constante solaire et de la température de
l'hémisphère Nord suivant la moyenne de 1960-1990. Donnée de la NOAA


On retrouve le même résultat avec le nombre des taches solaires qui est un bon indicateur pour ce cycle solaire comme on peut le voir en comparant le schéma ci-dessus avec celui de ci-dessous.

Ce graphique a été créé et mis à jours suivant les données de la NOAA
Cliquez ici pour agrandir

  •  
    • LE CYCLE DE GLEISSBERG

Ce cycle d'une durée de 80 à 90 ans fut découvert par Gleissberg en 1958. Il a des effets sur l'amplitude du cycle solaire de schwabe de 11 ans. Toutefois, les cycles undécennaux étant seulement identifiés sur une période de trois siècles à l'aide des taches solaires, l'extraction précise de cette période présente quelques difficultés. C'est pourquoi d'autres données sont utilisées (carbone 14). Cette période a aussi été trouvée dans la variation séculaire du diamètre solaire. L'évaluation des époques des minimums et des maximums par Gleissberg a été basée sur des données de l'activité des aurores de Schove (1955). Le maximum de Gleissberg autour de 1984 est le premier dans une longue séquence des maximums liés aux phases zéro dans le cycle 166 ans. Suivant Gleissberg les maximums devraient se produire autour 2069, 2159, et 2235.

  •  
    • LE CYCLE DE SUESS OU DE VRIES

Les données de concentration en carbone 14 indiquent aussi une périodicité d'environ 150 - 200 ans.

MINIMUM
DEBUT
FIN
OORT
1010
1050
WOLF
1281
1347
SPORER
1411
1524
MAUNDER
1645
1715
DALTON
1795
1830

Date de début de fin des minima de Oort, Wolf, Spörer , Maunder et Dalton

Les dates des minimums de Oort, Wolf, Spörer, Maunder et Dalton, présentées dans le tableau ci-dessus, suggèrent une périodicité de l'ordre de un à deux siècles environs. Elle conduit à une variabilité de l'amplitude du cycle de Schawbe, par exemple lorsque l'on compare le cycle de 1715 avec celui de 1958.


La courbe rouge représente l'évolution de la température suivant la moyenne
de 1960-1990 et la courbe bleue la constante solaire de 843 à 1980

Cliquez ici pour agrandir


Ce doit avoir des liens la rotation des planètes qui ont un effet sur la variation de la vitesse de l'élan du Soleil autour du barycentre du Système-Solaire comme il est expliqué plus loins à CAUSE DES LONGS CYCLES SOLAIRES.

  •  
    • LE CYCLE D'HALLSTATTZEIT

Cette période a été trouvée dans les analyses de la concentration en carbone 14 et dans les données climatiques. Son origine n'est pas élucidée. Certains pensent qu'elle est d'origine solaire, d'autres estiment qu'elle constitue un mode propre d'oscillation du système océan-atmosphère. Ce cycle aurait un période de 2.300 ans et son maximum devrait être atteint vers l'an 2.800 et son prochain minimum vers 3950.


Variation du cycle solaire d'hallstattzeit d'après l'évolution du
carbone 14 et la suppression des cycle de gleissberg et Suess
(D'après Damon et Sonett, 1991)
 

 

Source

Publié dans Fonctionnement Soleil

Commenter cet article

Teleman Dan 11/12/2010 17:12


Je vous salue tous avec respect.
Je vous propose maintenant deux sujets ;
Cycles solaire et l'énergie nucléaire
Explosions solaires et satellites à propulsion nucléaire

....Cette information est correcte? ;..........''L’accumulation sur les orbites d’objets d’origine humaine suscite par ailleurs de sérieuses inquiétudes sur le plan de la situation radioactive dans
l’espace circumterrestre.

L’URSS a lancé par le passé 33 appareils spatiaux à propulsion nucléaire. Après avoir achevé leurs missions, les propulseurs ont quitté les satellites pour passer à une orbite "cimetière" (700-1000
km d’altitude). Là, les propulseurs se sont séparés de leurs noyaux qui n’étaient rien d’autre que des cartouches de combustible nucléaire.

Aujourd’hui, l’orbite "cimetière" dénombre 44 objets radioactifs d’origine russe. On y trouve deux satellites qui ne se sont pas séparés de leurs propulseurs nucléaires (Kosmos-1818 et
Kosmos-1867), plusieurs cartouches de combustible et 12 réacteurs à combustible liquide métallique hors service, 15 cartouches de combustible nucléaire et 15 propulseurs nucléaires sans combustible
mais contenant du réfrigérant secondaire. Leur vie passive sur l’orbite "cimetière" durera au moins 300-400 ans, une période nécessaire pour que les produits de fission de l’uranium-235 se
désintègrent jusqu’au niveau de sécurité.
Les Etats-Unis ne sont pas en reste en matière d’aggravation de la situation radioactive.

En avril 1964, le satellite de navigation Transit-SB doté d’un générateur radio-isotopique s’est désintégré sans pouvoir se mettre en orbite. Pendant sa combustion dans l’atmosphère, il a disséminé
au-dessus de la partie ouest de l’océan Indien, au nord de Madagascar, près de 1 kg de plutonium-238. Cet accident a multiplié par 15 la radioactivité naturelle sur toute la planète. Quelques
années plus tard, le satellite météorologique Nimbus-B doté d’une pile à uranium-235 est tombé dans l’océan Indien. Aujourd’hui, l’espace circumterrestre compte sept objets radioactifs américains
sur des orbites allant de 800 à 1.100 km et deux autres proches de l’orbite géostationnaire.

Le danger potentiel émanant des satellites "nucléaires" russes et américains consiste en ce que leur collision avec des débris spatiaux pourrait conduire à une pollution radioactive de vastes zones
de l’espace circumterrestre. En outre, certains éclats dont la vitesse après collision serait inférieure à la première vitesse cosmique pourraient quitter leur orbite et polluer une partie de la
surface terrestre. Une forte pollution radioactive de l’atmosphère n’est donc pas à exclure.''


Ferlin 11/12/2010 18:23



Oui, c'est un sujet très sérieux et réel. L'uranium utilisé par certains satellites (235?) est le plus dangereux. Ces problèmes spaciaux sont en partie responsables de la recrudescence des cas de
cancer sur la planète, avec les essais nucléaires et la multitude de produits chimiques produits par l'homme.


Nous savons que le cancer est un bon buisness... Mais tout de même...



tuisterre 09/12/2010 11:06


Merci de ta réponse.
Ce matin le temps était nuageux.
Est-ce qu'à l'aube, les nuages assombrissent ou au contraire éclaircissent ?


Ferlin 09/12/2010 13:05



Ils assombrissent, logiquement. C'est comme le soir, si c'est nuageux, la nuit arrive plus tôt.



tuisterre 09/12/2010 08:43


Bonjour,
ce matin j'ai eu une étrange impression.
En effet, j’amène mes enfants à l'école depuis quelques années... et ce matin le jour s'est levé à 8 H moins cinq (j'habite entre Lyon et Genève). L'étrange impression vient du fait que j'ai le
souvenir d'amener mes enfants les matins d'hivers, et il faisait nuit. Cela en partant de chez moi à 8h 10...
http://fr.weather.com/climate/sunRiseSunSet-Lyon-FRXX0055
http://fr.weather.com/climate/sunRiseSunSet-Gen%C3%A8ve-SZXX0013
Voici ci dessus les heures du lever du soleil, sachant que j'habite pile entre Lyon et Genève...
Et dans mes souvenirs des années précédentes, je me revois souvent partir à 8 h 10 avec la nuit...
... Et ce, pas qu'une fois ...
De plus, il ne reste que 8 jours avant les vacances de noël, et à ce rythme je ne partirais pas à l'école à 8 h 10 une seule fois avec la nuit cette année... est-ce de la paranoïa ? Ou bien, y
a-t-il vraiment quelque chose d'étrange ..?


Ferlin 09/12/2010 09:32



Bonjour. Cela peut dépendre de la clarté du ciel. Le jour se lève a peu près 30 mn avant le Soleil mais cela dépend de la présence de nuages ou pas... Pour ma part, je n'ai rien noté d'anormal.



williams 07/12/2010 17:26


Il serrait bien que vous résumez au lieu de plagier les sites comme vous avez fait ici concernant mon site !

Williams : http://la.climatologie.free.fr/soleil/soleil.htm


Ferlin 07/12/2010 17:32



J'ai clairement cité votre site et encouragé a aller le visiter... Si cela ne vous suffit pas, j'efface tout et je change quelques mots, sans référence.


 


Tout cela est extrêmement con.



Hélios 06/12/2010 10:55


Salut Damien,
En cherchant des infos sur la vie en France pendant le minimum de Maunder, je suis tombée sur l'annonce du dernier magazine science et vie, consacré en décembre au soleil en panne. Lien, puisque
les copié-collé de photos ne passent pas sur ce blog :
http://www.science-et-vie.com/Sommaire.asp?Type=SV

Par ailleurs j'ai trouvé un bon article en PDF sur le minimum de Maunder avec beaucoup de schémas. A tout hasard, je te l'envoie par mail sur illarramendi.

Un autre site sur le soleil :
http://www.glaciers-climat.fr/Effet_serre/L_effet_de_serre.html

Un autre site avec des tableaux des hivers rigoureux en remontant loin dans le passé :
http://la.climatologie.free.fr/hiver/hivers-rigoureux.htm

Bonne journée?
Bisous


Ferlin 06/12/2010 11:07



Merci pour tout, Hélios... Journée active, je réorganise ma grotte pour bosser, mais encore en prison jusqu'à demain... Chèques non crédités... Bisous.


 


( A l'époque ou toutes les transactions se font à la vitesse de la lumière, une semaine pour créditer un compte, ils se foutent vraiment de notre gueule....)