Surprise!!! ( mea culpa )

Publié le par Ferlin

Devant la torpeur solaire, j'étais bien le premier à penser que notre chère étoile centrale donnait des signes de faiblesse, voire d'endormissement irréversible. J'attribuais cela à une chute du magnétisme solaire.

 

Il n'en est rien.

 

Comme toujours, pour comprendre le présent, notre seule référence est le passé. Malgré le fait que depuis la dernière guerre, tout soit fait pour nous couper du passé, du notre, de nos origines, pour le réduire à quelque chose de sale, de tabou, la mémoire est pourtant la seule base tangible pour la continuité de notre raison.

 

Visiblement, tout est fait pour nous faire perdre cette raison.

 

Je suis donc allé cherché dans les archives. Et quelle gifle...

 

Voici ma démarche. Le cycle actuel a commencé début 2009 et nous sommes fin 2011. J'ai donc pris comme comparatif un peu moins de trois ans après le début ( mi 1996 ) du cycle antérieur. Ce qui nous donne Mai 1999. C'est approximatif, mais c'est juste pour se faire une idée.

 

Les archives de l'activité solaire depuis 1749, c'est ici :

 

monthly and monthly smoothed sunspot number

 

Donc, en Mai 1999, nous avons une activité solaire quasi identique à celle de Novembre 2011 ( un peu moins de 100 ).

 

S'il on compare les rayons X, et là, ça démonte totalement la baisse de magnétisme, c'est presque la même chose.

 

Aujourd'hui :

 

Xray2112.gif

 

En Mai 1999 :

 

noaa_xrays.gif

 

Il faut savoir que la sensibilité de détection a changée depuis quelques mois seulement, rendant les mesures actuelles légèrement plus hautes. Mais nous voyons bien qu'il y a plus de 11 ans, les rayons X n'étaient en rien plus élevés, au contraire.

 

Comparons maintenant les images du Soleil. Aujourd'hui :

 

latest195.jpg

 

En Mai 1999 :

 

19990515_1412_eit195_512.jpg

 

A part la présence d'un trou coronal conséquent ( en noir ), nous voyons bien que le Soleil n'était pas plus actif lors du dernier cycle solaire, il y a onze ans, qu'il ne l'est actuellement.

 

Sur le coup, je me suis habillé pour l'hiver. Faut vraiment se méfier des idées reçues ou des certitudes que l'on se forge.

 

Ce cycle actuel est en tout point équivalent au précédent, pour l'instant. Mais la tendance, si elle n'est pas encore à la baisse, est à la stagnation.

 

Pour un nouveau petit age glacière, faudra patienter un peu...

 

wolfmms.png

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

olivier 22/12/2011 08:52


Bonjour,


Juste une question de compréhension :


Tu parles de comparaison entre le moment actuel de ce cycle en fin 2011 et la même période d'un cycle précédent. La méthode me semble bonne mais ne te serais-tu pas trompé (faute de frappe)
lorsque tu écris 2006 et mai 2009 comme comparaison et tu mets des images de 1999 ?


Il s'agit je suppose de 1996 et de mai 1999 ?


Bonne journée

Ferlin 22/12/2011 09:03



Salut Olivier, si, en effet, y a une faute... C'est 1996 et non 2006... Merci, je rectifie.


 


Je m'étais grave embrouillé dans les dates, pardon. Les images, elles, étaient bonnes.



anne 21/12/2011 23:07


oui, il semblerait que tout concoure à "bousculer" nos certitudes...


Coquine, la vie !



Ferlin 21/12/2011 23:15



Je suis en train de comprendre que toutes nos certitudes, absolument toutes, sont de la merde. Je ne parle pas de nos trouvailles et travail sur internet ( 11 Septembre, H1N1, réchauffement..)...
Je parle de tout le reste.


 


Y a absolument rien qui tient debout. Nos convictions sont basées sur des sables mouvants.


 


Une preuve de plus... Etant donné qu'ils sont incapables de prouver des faits historiques, ils les légifèrent... Comme si la loi pouvait faire l'Histoire.


 


Ils nous prennent vraiment pour des cons finis. Et c'est à peu près ce que nous sommes.


 


Bisous, anne.



Larmuse 21/12/2011 21:21


Belle remise en question!Bravo mon ami..m'étonne pas de toi

Ferlin 21/12/2011 21:26



Bin j'avoue que j'en suis le premier surpris... Pas de la remise en question, mais de l'état du Soleil... J'ai des news, pour le chantier, je t'envoie un mail...