Un engin spatial de la NASA observe de nouvelles caractéristiques des éruptions solaires

Publié le par Ferlin

Merci Chantal et Hélios pour la traduction.

 

 



Steve Cole
Quartier Général, Washington

Susan Hendrix
Goddard Space Flight Center, Greenbelt, Maryland

7 septembre 2011

Publication 11-291

Un engin spatial de la NASA observe de nouvelles caractéristiques des éruptions solaires
20110906 015803 512 0094
Washington – L'Observatoire de Dynamique Solaire de la NASA, ou SDO (en anglais), a fourni aux scientifiques de nouvelles informations sur les éruptions solaires en indiquant une augmentation de leur puissance et de leur longévité supérieure à ce qu'ils pensaient auparavant.

Les éruptions solaires sont d'intenses poussées de rayonnements provenant de la libération d'une énergie magnétique associée aux taches solaires. Ce sont les plus grands évènements explosifs du système solaire et on les voit comme de lumineuses zones sur le soleil. Leur énergie peut atteindre l'atmosphère terrestre et affecter les opérations de communication en orbite autour de la Terre et les satellites de navigation.

Par l'utilisation de l'instrument « Extreme ultraviolet Variability Experiment (EVE, expérimentation de l'extrême variabilité de l'ultra-violet), les scientifiques ont observé que le rayonnement des éruptions solaires se poursuit jusqu'à 5 heures après la phase principale. De nouvelles données montrent aussi que l'énergie totale venant de cette phase étendue du pic de l'éruption solaire possède parfois plus d'énergie que l'évènement initial.

''Les observations antérieures indiquaient que seulement quelques secondes ou minutes représentaient le déroulement normal du processus des éruptions solaires'', déclare Lika Guhathakurta, le directeur de l'agence du Quartier Général (Washington) du programme scientifique pour le programme ''vivre avec une étoile'' de la NASA . ''Cette nouvelle donnée va accroître notre compréhension de la physique des éruptions et de leurs conséquences dans l'espace péri-terrestre où se trouvent de nombreux satellites scientifiques et commerciaux.''
Le 3 novembre 2010, SDO a observé une éruption solaire. Si les scientifiques avaient mesuré ses effets juste comme cela se passait avant, ils auraient sous-estimé de 70% la quantité d'énergie envoyée dans l'atmosphère terrestre. Les nouvelles observations de SDO fournissent une estimation bien plus juste de l'énergie totale des éruptions solaires s'engageant dans l'environnement terrestre.

Pendant des décennies, les normes pour les éruptions étaient d'observer les rayons X à leur arrivée et de voir quand ils culminaient'', dit Tom Woods, scientifique spatial à l'université du Colorado à Boulder et l'auteur principal de l'article sur l'édition en ligne de mercredi sur le Journal de l'Astrophysique. ''Mais nous étions en train de regarder des culminations qui ne correspondaient pas aux rayons X.''

Pendant une année complète, l'équipe a utilisé EVE pour établir une cartographie de chaque longueur d'onde de lumière afin de déterminer la manière dont elle s'affirmait, culminait et diminuait avec le temps. EVE peut enregistrer les données toutes les dix secondes et a observé de nombreuses éruptions. Les instruments précédents ne prenaient des mesures que toutes les 90 minutes ou ne prenaient pas en compte toutes les longueurs d'onde de manière simultanée comme peut le faire SDO.
Pour compléter les données graphique de EVE, les scientifiques se sont servis des images d'un autre instrument SDO, l'Advanced Imaging Assembly (AIA,assemblage d'images avancé). L'analyse de ces images a montré les principales éruptions solaires et leur phase d'extension sous la forme de lignes de champ magnétique qu'on nomme des boucles coronales qui apparaissent loin au-dessus de l'endroit d'origine de l'éruption. Ces boucles extérieures étaient plus longues et devenaient plus lumineuses plus longtemps après les boucles de l'éruption principale et se distinguaient également de manière concrète de celle-ci.

Comme cette source extérieure auparavant incomplète d'énergie provenant des éruptions impacte aussi l'atmosphère terrestre, Woods et ses collègues étudient comment les phases tardives des éruptions peuvent influencer la météo de l'espace. La météo de l'espace occasionnée par des éruptions solaires peut affecter les communications et les systèmes de navigation, le déplacement de satellites et la désintégration des débris en orbite.

SDO a été lancé le 11 février 2010. Il est l'engin spatial le plus avancé jamais conçu pour étudier le soleil et son comportement dynamique. SDO fournit des images 10 fois plus claires que celles d'une télévision en haute définition et des données scientifiques complètes plus rapidement que tout autre engin solaire d'observation de l'histoire.
 
EVE a été construit par le laboratoire pour la physique spatiale et atmosphérique de l'université du Colorado. AIA par le laboratoire d'astrophysique et solaire Lockheed Martin à Palo Alto en Californie.
Le centre Goddard Space Flight de la NASA à Greenbelt dans le Maryland, construit, gère et administre l'engin spatial SDO pour le conseil d'administration de la mission scientifique de la NASA de Washington. SDO est la première mission du programme ''Vivre avec une étoile'' de la NASA. Le but de ce programme est de développer la compréhension scientifique nécessaire pour aborder ces aspects du système soleil-terre en connexion qui affectent directement nos vies et la société.
Pour plus d'information et de photos, visitez :

http://www.nasa.gov/sunearth
Pour un complément d'information sur la mission SDO et les instruments, visitez :
 
http://www.nasa.gov/sdo

Publié dans Fonctionnement Soleil

Commenter cet article

elem 13/09/2011 22:49



ANONYMOUS - Code de conduite -
(French Subtitles)



heiki 13/09/2011 21:57



bonjour,


8th wonderland est un film,mais les anonymous sont bien réels et luttent pour defendre la liberté individuelle,ce sont actuellement les 10 000 meilleurs hackers du monde qui se sont unis pour
nous defendre!regardez leur videos,allez sur leur forum et soutenez leur effort.leur prochain objectif est de faire sauter facebook le 5 novembre.



Ferlin 13/09/2011 22:38



Oui, j'en ai entendu parler sur l'émission de Daniel Mermet, hier. Je les soutiens de tout mon coeur.


 



Nosens 13/09/2011 12:38



Bonjour,


j'ai adheré un temps à 8th, mais j'y ai retrouvé la même chose que partout.


J'en ai conclu qu'il valait mieux essayé de faire bouger les choses réellement que de passer par un pays virtuel.


Cordialement.



Ferlin 13/09/2011 20:21



Merci pour l'info. Oui, je pense que nous devons oeuvrer autour de nous, avant tout.



Yohann 12/09/2011 21:59



Oui! tu as raison mais c aussi du fait que le film n'est pas sortis au cinema et donc pas d'impact pas de comm. Autre chose! je viens de me rendre compte que j'etais dans ton dpt cet été....
J'aurais pu te voir lol. Allez bonne nuit à toi. Yohann



Ferlin 13/09/2011 00:52



Merde, Yo, tu aurais pu me convertir... Mouarf... Je déconne... Bisous.



olivierdc 12/09/2011 19:37



Salut Fieu,


H.S, mais au lendemain des commemoration des "attentats" du 11/09 je voulais juste vous faire partager une video certe deja vue mais a revoir ....


http://www.dailymotion.com/video/x3qiv7_aaron-russo-sur-le-11-septembre-le_news?start=143#from=embediframe


Voila



Ferlin 12/09/2011 20:13



Merci, vidéo très connue dans le milieu. Il dit la Vérité bien entendu. Il n'avait aucun intérêt à dire des conneries... ( Il est mort 6 mois après cette interview d'un cancer foudroyant
). J'ai été encore outré par le comportement de chiens serviles des journalistes, en général ( à part quelques
exceptions notables : Soir
3, par exemple ).


Ils se sont disputé le plus gros mensonges, la plus grosse diffamation, le plus gros raccourci. S'ils ne sont pas serviles, alors c'est que nous avons les journalistes les plus cons de la
planète. Et je pense que ce n'est pas loin d'être le cas tellement c'est bas.