Vers un petit age glaciaire?

Publié le par Ferlin

La question est très sérieuse et elle se pose désormais très clairement. Nous avons vu récemment que trois études sans rapport les unes avec les autres concluaient à la même chose : Nous allons vers un minimum solaire.

 

Les minimums solaires sont des périodes de plusieurs cycles solaires ( la moyenne de ces cycles est de 11 ans ) où n'apparaissent que très peu de taches sur le Soleil, donc peu d'éruptions, donc peu d'irradiance. Les scientifiques ne sont pas tous d'accord sur l'influence du Soleil sur notre climat. Après avoir fait le tour de la question, il est indéniable que celui-ci interfère, de façon logique, sur le climat. De nos jours, trop de scientifiques vivent du réchauffement climatique, et ceci explique sûrement cela.maunder.jpg

 

Ci dessus l'activité solaire depuis 1600. Le minimum de Maunder (1645-1725) est un minimum sévère, avec très peu d'activité sur 70 ans. Les conséquences sur le climat furent graves, nous y reviendrons. Nous voyons un minimum intermédiaire, dit de Dalton (1800-1825) et nous voyons aussi la fin du XX ème siècle, le réchauffement climatique, avec ses quatre cycles qui atteignent la barre des 150 d'activité solaire. Du jamais vu depuis le début des mesures.

 

Etant donné que les deux minimums correspondent à des périodes froides et le maximum du vingtième siècle à un réchauffement, ce ne serait  quepures coïncidences?

 

Mon oeil...

 

Voici une courbe des températures sur la même période, obtenue par carottage de glace.

 

 

ScafettaWestSunvsTemp-Adj.jpg

 

Les deux creux correspondants aux minimums sont assez remarquables, ainsi que la montée des températures, significative depuis les années 40, début des puissants cycles solaires de la deuxième moitié du 20 ème siècle. Ce qui est certain, avec les relevés de températures actuels, c'est que le réchauffement est fini. Le graphique sur la dernière décennie le prouve.

 

Capture-86.png

 

Maintenant, il y a de gros doutes sur des expériences de géoingénierie qui contreraient non pas le réchauffement, mais l'inciteraient. Je pense aux trainées persistantes des avions. Mais ceci est un autre sujet.

 

N'allez surtout pas croire que cela est immédiat. Il y a un décalage, toujours. Mais nous avons vu, ces derniers hivers, des phénomènes absents depuis bien 50 ans. En Auvergne, par exemple, où il ne neigeait presque plus, les hivers rigoureux sont revenus depuis 4 ou 5 ans. Ce n'est que le début du processus.

 

Les preuves du refroidissement lors du minimum de Maunder ne sont pas que dans les carottages de glace. Les peintres de l'époque ont bien imagé le climat, en montrant la Tamise ou la Seine totalement gelée. La Loire devait l'être aussi.

Les températures, dans le centre de la France, à cette époque, en hiver, était l'ordre de -40°C. Les étés maussades, les récoltes maigres. C'était une période de famines.

 

2ywetzp.jpg

 

Tout ceci pour vous inciter à la plus grande prudence. Alors que des plans politiques et économiques sont annoncés pour contrer le réchauffement, tout nous dit, depuis trois ans maintenant ( et cela se confirme avec le cycle actuel du Soleil ), que nous allons vers un refroidissement conséquent.

 

La position de politiques est explicable sur d'autres plans de me recherches. Cela rejoint la vidéo sur l'effondrement imminent.

 

Visiblement, ceux qui nous dirigent ne sont pas là pour nous sauver, mais pour seulement épargner une petite minorité.

Car si nous subissons la propagande médiatique sur le réchauffement depuis 15 ans, des gens savent très bien ce qu'il se passe. Je ne parle pas forcément de nos politiques... Mieux vaut ne pas en parler.

 

Pour conclure, il faut savoir une chose importante. La Terre est une planète généralement froide. Les études le prouvent.

 

Ice_Age_Temperature.png.jpeg

 

En vert et en bleu; deux études sur les températures depuis 450 000 ans, en bas, le volume des glaces aux Pôles.

 

Nous voyons très bien que les pics, les ages interglaciaires, sont rares et très courts. Nous sommes dans une de ces périodes. Un jour, c'est certain, elle va prendre fin. Ce n'est peut-être pas à cela que nous sommes confrontés, pas encore, mais cela viendra forcément et dans pas très longtemps.

 

Nous pouvons aussi voir que les réchauffements sont soudains, alors que les refroidissements sont un peu plus progressifs.

 

Nous avons le temps de tricoter...

 

Pour ceux qui veulent approfondir le sujet, Pensée-Unique, avec le détail de toutes les études scientifiques, qui, depuis 3/4 ans, alertent sur le prochain ( actuel ) minimum solaire.

Publié dans Prévisions

Commenter cet article

Geo 27/07/2011 11:27



Bonjour Ferlin,


comme je l'avais déjà dit, je fais des études dans le domaine des sciences de la Terre et de l'environnement, et j'ai d'ailleurs suivi un cours sur la géochimie de la surface et les paléoclimats.
On ne nous parle pas vraiment de réchauffement climatique, car même si la courbe de CO2 corrèle avec celle des températures et du niveau des glaces, ce n'est pas toujours une augmentation du CO2
qui entraine l'augmentation de la température, mais l'inverse avec une désolubilisation des gaz depuis l'océan. Ils ont insisté sur le fait que les cycles ( de Milankovic, désolé pour
l'orthographe) observés répondent avant tout d'un "forçage céleste", de l'activité du Soleil, de la distance entre celui ci et la Terre (qui serait plus courte lorsque Jupiter se situe dans une
position opposée par rapport à notre belle étoile). On serait apparemment dans une période de glaciation, mais l'activité humaine rendrait la Terre plus résistante aux forçages... Donc voila ce
que l'éducation nationale en dit. Désolé si je n'ai pas de source...



Ferlin 27/07/2011 12:42



Oui, je suis au courant et ce n'est pas faux, même si la science est incomplète sur le sujet. Il y a tellement de facteurs qui entrent en jeu que certains y passent toutes leur vie et n'arrive
jamais à tout comprendre.


Il est sûr que la pollution à un rôle dans tout ça, mais nous voyons, comme en Afrique du Sud actuellement, que le froid fait un retour en force depuis quelques années. Je pense donc que le froid
viendra, pollution ou pas. L'humain est minuscule face aux forces universelles. Il serait grand temps qu'il le comprenne.



Nico 26/07/2011 00:11



Salut Ferlin,


 


Oui, je pense aussi que nous allons avoir un hiver plus froid que la normale, un premier indice ; dans la campagne autour de Lyon, les noyers et les noisetiers ont énormément de jeunes fruits
(vert pour l'instant), lorsque ceux ci donnent beaucoup à l'automne, c'est signe d'hiver froid, il y a meme un dicton qui le dit (et c'est un peu logique en y repensant).


 


A+


 


Nico (de Lyon)



Ferlin 26/07/2011 00:48



Salut Nico. Oui, les fruitiers ont beaucoup donnés, cette année, c'est en général un signe d'hiver rude. La nature est très bien faite, elle donne des réserves avant de donner le manque.



anne 25/07/2011 22:38



... Toute l'Europe sera-t'elle touchée par ce refroidissement ? Devra t'on émigrer ? Quelqu'un a une idée ?


Le tricot, pas mon truc ! A l'école, c'était ma seule moyenne inférieur !






Ferlin 25/07/2011 23:06



Dommage, il n'y à que Maille qui m'aille... Je donnerais les limites des dernières glaciations demain. Mais attention, rien ne dit que nous allons vers la glaciation. Pour l'instant, il s'agit
juste d'un refroidissement certain, pas d'une glaciation. Mais celle-ci est possible, inéluctable. Nous ne savons pas quand.



Lusitano 25/07/2011 22:32



Olà pessoal,


Alors je crois avoir une solution pour reveiller notre cher Soleil ... nous avons de tête nucléaire et des dechets à ne plus savoir qu'en faire ... pourquoi les lui envoyer en amuse bouche lol ça
pourrait peut être le reveiller



Ferlin 25/07/2011 22:33



La bonne blague...


 


Le Soleil sait exactement ce qu'il fait et rien n'est laissé au hasard...



Tom 25/07/2011 22:12



Salut Ferlin
concernant une part de ton analyse, je suis d'accord : les minima solaires de Maunder et Dalton ont créé des périodes de froid intense dans le monde. Mtnt concernant notre période (les 50
dernières années), les courbes de tempértures sont clairement en hausse. Et le problème vient de leur amplitude et de leur croissance continue sur 100 ans (cf. graph2) : cela surpasse de loin
toute élevation connue après un réchauffement post-période froide.


Deuxièmement, tu dis qu'on est en décroissance de température depuis 2-3 ans. Je ne suis pas d'accord. L'année 2010 a été l'année la plus chaude depuis 1998 d'après ton graph3 (et d'après
d'autres sources, elle fait partie des 3 les plus chaudes depuis 1850 : http://www.notre-planete.info/actualites/actu_2619_2010_annee_plus_chaude.php). Tu raisonnes sur 2011 ? Dans ce cas 2000 a
été plus froide qu'elle d'après graph3, et pourtant sur le graph1 elle est au top ! Cela illustre l'effet de loupe : tout est question d'échelle : le jour, le mois, l'année, la décennie etc...
Moi je raisonnerais sur un lissage glissant de minimum 10 ans pour pouvoir faire des analyses. De plus, certes il a fait froid en Europe cet hiver. Mais il a fait aussi terriblement chaud en
Avril, non ? Et en ce moment j'aimerais pas me trouver sur la côte Est de USA. Donc là aussi, tout est quesiton de zoom : faut pas faire d'analyse sur la France ou l'Europe, mais sur le monde.


Néanmois, comme tu le soulignes, il est fort probable que l'on se dirige vers un minimum extrême solaire. Cela ne signifie pas que l'on suivra la scénario de Maunder. Car les conditions ne sont
plus les mêmes : le facteur antropologique a fait croitre le CO2 de manière effrayante (http://www.notre-planete.info/actualites/actu_780_niveaux_C02_650000_ans.php). Or avec Dalton et Maunder,
il n'y avait rien de celà. Le facteur CO2 était quasi inexistant (http://zipcodezoo.com/Trends/Trends%20in%20Atmospheric%20Carbon%20Dioxide.asp). Je dirais même que le refroidissement de Dalton
semble déjà amoidri par le début de l'élevation de CO2.
Le plus probable est que des extrêmes vont naitre à cause de l'effet soleil qui ne régulera plus les saisosns (activité quasi-nulle), mais à la somme sur la balance, c'est bien la
temp. positive qui va apparaitre ...
Tu le sais autant que moi : l'Histoire ne se répète jamais.
Amicalement,


Tom



Ferlin 25/07/2011 22:25



Salut Tom, elle ne se répète pas, elle bégaie. Comme je l'ai dit dans le billet, les faits de refroidissement, en montagne, sont réels. Ensuite, cela ne se traduit pas dans les mesures globales,
c'est un fait. Il y a un fait très clair, c'est que depuis la deuxième guerre mondiale, les militaires occidentaux, russes et chinois manipulent le climat. Je n'affirme pas que cela soit la
cause, je dis seulement que cela peut avoir une influence.


De plus, il serait stupide de répudier l'effet de la pollution humaine, chose que je ne cherche pas à faire, et qui, c'est certain, doit ralentir le refroidissement comme il a aidé au
réchauffement, mais de manière très faible, je pense.


Comme il l'est spécifié en fin d'article, le refroidissement est plus lent. Nous devrions le sentir véritablement dans les prochaines années.